La météo ici (13)
Vous êtes le ème visiteur.
Accueil
Faq
Pathologies
Liens
Contact
Carnet de route
Tarifs 2008

 

Pourquoi ferre-t'on les chevaux?

Mon cheval en a t'il besoin?

Quelle est la périodicité des ferrures?

Pourquoi faire appel à un Maréchal-Ferrant
(Déclaré, et Diplômé)?

Quelles sont les pathologies les plus fréquentes?
 
 

 



Pourquoi ferre-t'on les chevaux?:

Les chevaux sont ferrés parce que la corne de leurs sabots s'use régulièrement au contact du sol.
Si cette usure est plus rapide que la repousse, les parties vivantes du pied risquent d'être exposées
au contact du sol, ce qui occasionnera de violentes douleurs pour l'animal, et des risques d'infection.

L' usure est plus ou moins importante selon:

1/L'activité du cheval.
( Un cheval au près use forcément, moins ses sabots, qu'un cheval qui ferait des courses d'endurance sans être ferré!)

2/Sa locomotion.
( La façon dont il se déplace: il peut "trainer" les pieds, ou encore venir frapper le sol très fort.)

3/La nature du sol.
( Un sol de terre battue, est généralement moins abrasif qu'un sol rocheux.)

4/La qualité de sa corne.
(Selon la race du cheval, et sa région ou pays d'origine, la corne est plus ou moins résistante.)

Rappel:

*Le cheval est un mamiffère ongulé et perissodactile.
*Au cours de son évolution, il s'est remarquablement adapté à la course,
ses membres se sont allongés et ses cinq doigts se sont réduits à un.
*Le sabot sur lequel il se déplace, est l'ongle de ce doigt unique;
*Il est moulé sur les parties vivantes du pied, qui sont trés richement inervées et vascularisées,
ce qui les rends extrèmement sensible à la douleur;
*Le sabot constitué de corne plus ou moins dure, sert à les protéger.
*Depuis que l'homme utilise le cheval, il a ressenti le besoin de protéger
ses pieds. Avant l'âge du fer, étaient utilisées des sandales, et autres moyens de protection.
*Il semblerait que les indiens d'Amérique, ne ferraient pas leurs chevaux, mais changeaient
fréquemment de monture.
*Par contre certains peuples nomades, tels les cavaliers Afgans, ont toujours protégé
les pieds de leurs chevaux lors de leurs migrations.
*Et les chevaux sauvages? me direz-vous!:
Et bien, ces chevaux se déplacent à leurs grès, personne ne les oblige à marcher
sur du goudron, de plus les individus, qui ne peuvent suivre le troupeau, sont éliminés
par selection naturelle.
                                                                                           Haut de page



Mon cheval en a t'il besoin?:

Je ne sais pas!

Aucun cheval n'a besoin d'être ferré s'il ne fait que brouter de l'herbe, par contre
en fonction de l'activité pratiquée, seule une concertation entre l'utilisateur du cheval
et le maréchal-ferrant pourra déterminer l'éventuelle nécessité d'un ferrage.

En effet, c'est l'utilisateur qui décèlera certaines attitudes telles que
le manque d'amplitude des foulées ou bien la recherche systématique
du terrain souple lors des sorties, voir une certaine rétivité, etc...

Le professionnel quant à lui, essaiera d'évaluer l'épaisseur de la sole,
constatera la qualité de la corne, observera les aplombs, diagnostiquera
d'éventuelles pathologies.

Quoi qu'il en soit, même un cheval non ferré, ou un âne, a besoin de visites
régulières du maréchal-ferrant, afin d'effectuer un parrage, et de s'assurer de l'absence
de problèmes tel que fourmilières, seimes, bleimes, etc...

Attention! Certaines personnes se prétendant professionnels du parrage naturel, affirme
que tous les chevaux peuvent se passer de ferrure. Ce sont des menteurs, voir des escrocs,
qui cherchent à faire de l'argent.
En effet si votre cheval n'a besoin que d'un parrage, fut il naturel, votre maréchal ferrant,
orthopédiste équin, a largement la compétence pour effectuer cette opération.
                                                                                              Haut de page



Quelle est la périodicité des ferrures?:

En règle générale les ferrures sont à renouveller toutes les sept à huit semaines, parfois six.

Non, il ne faut pas attendre au delà, sous prétexte que les fers tiennent encore!

*D'une part, parce que les sabots ne poussent pas de façon régulière, ce qui entraine des déviations
dans les aplombs, qui peuvent induirent des pathologies tendineuses, ligamentaires, et aussi articulaires.

*D'autre part, parce que tôt ou tard votre cheval va effectivement perdre un fer,
vous pourrez alors vous estimer heureux, que votre Maréchal-Ferrant puisse se libérer.
                                                                                              Haut de page



Pourquoi faire appel à un Maréchal-Ferrant
(Déclaré, et Diplômé)?:

Rappel:

*Depuis 1998, la profession est règlementée, de sorte qu'il est désormais interdit
de pratiquer la maréchalerie sans être diplômé.
Néanmoins les maréchaux-ferrants déclarés avant cette date gardent toute leur légitimité.

Votre maréchal-ferrant diplômé et inscrit à la chambre des métiers
vous garanti un savoir faire, une compétence, de plus il est le seul à pouvoir
souscrire une responsabilité civile professionnelle qui garantie contre tout accident
causé au cheval ou à un tiers, survenant pendant l'opération de ferrage.
                                                                                             Haut de page



Quelles sont les pathologies les plus fréquentes?:

Les problèmes les plus fréquemment rencontrés sont:

*Les seimes: Je les classerais en deux catégories, celles qui montent et celles qui descendent.
Celles qui montent, sont généralement sans gravités et se résoudront d'elles même, avec un parrage
ou un ferrage régulier. Le traditionnel "barrage" est, lui même, souvent inutil.
Celles qui descendent, par contre, sont à prendre beaucoup plus au sérieux, car elles sont la conséquence
d'une accumulation de causes telles que le mauvais applomb, l'excès de poids, une locomotion traumatisante,
une paroi trop fine, ...
 

*Les bleimes: Ce sont des hématomes situé sous le pied.
Les causes peuvent être externes (terrain), mais aussi internes, ces dernières sont à prendre plus au sérieux
car elle sont le signe d'une souffrance du pied et peuvent même évoluer en abcés.
 

* Les abcés: L'abcés de pied est , comme les autres abcés, une infection enfermée dans les tissus, qui cause
une douleur intense.
Je conseillerais au propriétaire de chevaux, de ne pas administrer d'antibiotique, avant l'intervention du vétérinaire,
ou du maréchal ferrant.

* La fourbure: Elle est dûe à une anomalie de la circulation du sang dans le pied.
Elle a pour conséquence, un désengrènement des tissus vivants (podophylle) d'avec les tissus
non vivants de la boite cornée (kéraphylle), et peut entrainer une bascule irréversible de la troisième phalange.

Elle peut avoir différentes causes comme:

-L'exès d'alimentation ponctuel ou régulier.
-La surcharge d'un membre, pour compensé une douleur sur l'autre (exemple: fracture,...).
-La fatigue entrainée par un travail trop intense (fourbure de route).
-Une infection telle que  métrite suite à non délivrance du placenta.
-Un traitement médical.
-Un Syndrome de Cushing.

L'intervention du vétérinaire est necéssaire et urgente.
 

* Le Syndrome Podotrochléaire , autrefois appelé Maladie Naviculaire:
Il s'agit d'une affection touchant les partie postérieurs du pied, mettant en cause un os
nommé Petit Sésamoïde (Os Naviculaire), et/ou sa périphérie.
Le terme de Maladie Naviculaire a éte abandonné car depuis quelques années les moyens d'investigation
des vétérinaires ont considérablement évolués, leurs permettant ainsi de diagnostiquer plus précisément
les affections touchant la région de ce célèbre os Naviculaire.
 

*La tendinite, claquage, et autres échauffements tendineux:

Les tendons sont des câbles de transmissions qui parfois s'effilochent, ou se cassent. Les raisons en sont
des mauvais applombs, des terrains trop profonds, un travail trop intense, ...

C'est grâce à l'échographie que les vétérinaires définissent quel est le tendon lèsé.
 

*L'entorse:

*L'arthrose:
 
 
 

                                                                                              Haut de page


www.fabricedeprey.fr